N'habitent plus à l'adresse indiquée

24 janvier 2018

Jours 219,220, 221, 222 et 223 : Trujillo et Huanchaco

Entourés par le désert et la mer, Trujillo et ses 700.000 habitants vivent sous une chaleur écrasante. Ici, les visiteurs viennent surtout pour les sites archéologiques de Chan Chan et les temples de la Lune et du Soleil (ci-dessous), qui datent de 600 après J.C.

P1270657

P1270666

P1270669

Le pape arrive quelques jours aprés nous à Trujillo.

P1270676

P1270677

Le site de Chan Chan, des ruines construite vers 1300 aprés J.C. 60 000 habitants sur 20 km2, la ville pré-hispanique la plus peuplée des Amériques.

P1270640

P1270641

Un chien préuvien sans poil (biringos), à la température coroporelle plus élevée que celle des autres canidés, qui servent traditionnellement de bouillottes aux arthritiques (d'après le Lonely Planet).

P1270637

La plage de Huanchaco prise d'assaut un dimanche après-midi.

P1270678

P1270700

P1270712

P1270725

Voyage en bus jusqu'à Lima, qui aurait du être notre ultime destination en Amérique du Sud...

P1270742

 

 

 

 

 

 

Posté par 20Monde17 à 03:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 janvier 2018

Jours 215, 216, 217, 218 et 219 : Cajamarca.

 

Nous voici à Cajarmarca (153.500 habitants), où nous logeons dans un hôtel de la jolie place des Armes. Si en Colombie, toutes les places principales des villes et villages portaient le nom du héros de l'indépendance Simon Bolivar, au Pérou, le centre de la cité est toujours nommé plaza de Armas.

P1270634

P1270564

C'est dans cette ville que l'empereur incas Atahualpa fut capturé en 1532 par le conquistador Fransisco Pizzaro. Pour regagner sa liberté, l'inca offrit comme rançon deux pièces remplies d'argent et une pièce remplie d'or (que nous avons pu visiter, mais la pièce était vide). Malgré ce paiement, Pizzaro en grand homme d'honneur, garda Atahualpa plusieurs mois avant de l'exécuter. 

P1270562

P1270607

A 8 km de Cajamarcas, nous découvrons des nécropoles pré-incas - las Ventanillas de Otuzca - creusées dans la roche. 

P1270497

A une heure de route de la ville, nous visitons Cumbe Mayo, un magnifique lieu naturel chargé d'histoire. Le plus vieux systéme hydrauliques de toute l'Amérique du Sud a en effet été construit ici il y a au moins 3.000 ans. Trés bien conservé, cet aqueduc long de 9 km fascine les archéologues.Il permettait à l'eau de couler depuis une altitude de 3.513 m, pour descendre jusqu'à Cajamarca.

P1270549

P1270555

P1270528

P1270529

P1270556

Direction Trujillo, maintenant, où nous retrouverons la mer, la chaleur et nos maillots de bain.

P1270612

 

Posté par 20Monde17 à 06:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2018

Jours 211, 212, 213, 214 et 215 : Chachapoyas

Enfin arrivés à Chachapoyas (28.700 habitants), nous découvrons une ville perdue au milieu des canyons et des montagnes.

P1270368

A quelques kilomètres (une heure de combi collectif), la cité de Kuelap (3.100 m d'altitude) surplombe les montagnes. Construite durant la période pré-incas (entre 500 et 1493), elle comptait 3.500 habitants chachapoyas (surnommés le peuble des nuages) à son apogée.

Auparavant, ce lieu était peu visité, car difficile d'accès. Depuis mars 2017, un téléphèrique mène au sommet en vingt minutes. 

P1270324

P1270360

P1270363

Autre jour : La cascade de Gocta est une des plus hautes chutes du monde. Les eaux plongent de 771 mètres. Douze kilomètres de randonnées en montées et descentes, que nous effectuerons en compagnie du sympathique Landais Marc (avec qui nous nous promènerons également le lendemain). 

P1270387

P1270394

P1270416

Dernier jour : le caynon de Sonche (à vingt minutes de Chachapyas). Une vue grandiose qui s'étend à l'infini.

P1270429

P1270444

Le marché de Chachapoyas prèsente une mutitudes de fruits multivitaminés et multcolorés pour un multiusage (jus, yaourt, glaces...)

P1270453

Un délicieux lomo saltado : Bavette de boeuf délicatement sautée au Wok, puis flambée au Pisco, accompagnée d'une farandole de légumes, du riz blanc et des frites. Un doux parfum accompagne le plat, assaisonné à souhait avant d'exploser de différentes saveurs sous nos papilles.

Malgré tout cela ne vaut pas le foie gras de Christophe, le boeuf bourguignon de Samuel, le pan con tomato de Jordy, les pâtes aux pesto de Sarah ou l'omelette norvégienne de Stéphane. 

P1270378

Posté par 20Monde17 à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 janvier 2018

Jours 210 et 211 : Passage de la frontière Equateur/Pérou.

 

Il nous aura fallu vingt-neuf heures, au départ de Vilcabamba (Equateur), pour rejoindre Chachapoyas, notre première destination au Pérou. Un périple effectué dans sa totalité en compagnie de Martin (Suisse), de Caspar (Allemagne) et de Juan (Mexique). 

P1270292

Premier tronçon entre Vilcabmaba et Zumba, 121 km à 24 km/heure de moyenne, sur une route sinueuse, souvent réduite à une voie en raison de nombreux et récents éboulements. 

Le bus est archi bondé, nous nous installons dans la cabine du chauffeur pendant la moitié du voyage. Pas très confortable, mais la vue est belle. A noter que notre voisine n'arrête pas de vomir et que Roméo s'est coincé la jambe dans la porte (sans conséquence). La seconde partie du voyage sera à l'arrière, plus confortable, mais qu'est ce qu'il fait chaud...

P1270248

P1270255

Pour atteindre la frontière, nous embarquons dans un pick-up pour les 25 km de trajet (une heure à travers les montagnes). A la Bolsa, nous traversons le pont qui relie les deux pays à pieds. Presque seuls.

P1270261

P1270267

Le poste frontière coté Pérou.

P1270268

Arrivés à San Ignacio (47 km, en taxi, sans compteur de vitesse et sans rétro, mais avec un chauffeur déjà projeté sur le match Pérou-France programmé lors de la prochaine Coupe du Monde de football), nous décidons de poursuivre notre route et prenons un combi collectif jusqu'à la ville Jaen (111 km, 2 h 30). Nous y passons la nuit à dans une chambre d'hotel, à quatre dans un (petit) lit double. 

A Jaen,il fait très chaud et nous avons un peu l'impression d'être en Asie. Il n'y aucune voiture dans les rues, mais uniquement de très nombreux motos-taxis à trois roues.

P1270272

P1270276

P1270287

Le lendemain, nous prenons le bus pour Chachapoyas, via Bagua Grande, où nous embarquons dans un combi particulièrement chargé.

P1270298

La porte s'est déboitée, l'homme le plus lourd présent dans le terminal de transport monte sur le toit et met tout son poids pour la réparer. Sans succès... La porte finira fermée avec une ficelle... L'installation de fortune tiendra le choc et nous récupérerons toute nos affaires.

P1270313

 

 

Posté par 20Monde17 à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2018

Jours 204, 205, 206, 207,208, 209 et 210 : Loja et Vilcabamba.

La frontière avec le Pérou approche. Distantes l'une de l'autre de 31 km, Loja et Vilcabamba sont nos deux dernières haltes en Equateur.

Dans la première des deux villes (180.000 habitants), nous marchons des centaines de mètres dans des rues du centre en travaux. Impressionant et sans fin. 

P1260834

P1260851

La raison de notre présence ici, c'est le parc national Podorcarpus. Le circuit de Los Miradores nous offre une jolie vue sur la ville et les vallées. 

P1270033

P1270034

P1270041

Après trois jours à Loja, cap sur Vilcabamba. Ce village de 4.800 habitants, entouré de montagnes, est devenu célèbre dans les années 1950 après un article du Reader's Digest soulignant la longévité des habitants et le nombre important de centenaires. Depuis, les retraités américains affluent. P1270183

P1270118

Nous lisons le Livre de la Jungle à Roméo. D'où sa tenue...

P1270170

Spectacle du 31 décembre à Vilcabamba, entre les feux d'artifice et les pétards.

P1270193

Ce soir-là, la tradition dans tout l'Equateur est de brûler des mannequins en carton à 00 h 00 pour éloigner les pensées et les peronnes négatives de l'année écoulée, avant de sauter par dessus le feu. Comme Julien, particulièrement aérien...

Jean Galfione.

P1270225

En France, en raison de la pression des industriels de l'agroalimentaire, ces codes couleurs très instructifs de la quantité de sel, de sucre et de graisse n'apparaissent pas sur les emballages. En Equateur, si.  

P1270236

Posté par 20Monde17 à 06:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 janvier 2018

Jours 198, 199, 200,201, 202, 203 et 204 : Cuenca

Nous voici à Cuenca, considérée comme la plus belle ville d'Equateur en raison de son architecture coloniale.

P1260788

Ci-dessous, la vue sur la cathédrale depuis notre appartement.

P1260502

La veille de Noël, la ville vit au rythme d'un immense défilé (le plus important du pays) qui dure toute la journée.

P1260551

P1260573

P1260591

P1260626

P1260687

Ça doit leur faire mal aux fesses.

P1260712

Notre gâteau de Noël, plus beau que bon.

P1260738

Et Roméo qui frime avec son cadeau : des chaussures à roulettes, dont les semelles s'éclairent. Merci Papa Noël.

P1260771

Dernière journée à Cuenca. Nous partons vers le magnifique parc national de Las Lojas (c'est ce qui est écrit dans les guides). Après une heure de bus, nous débutons notre promenade. Mais dix minutes plus tard, Johanne tremble : elle a oublié d'éteindre l'eau qui coule dans la machine à laver. L'inondation de l'appartement nous guette. Retour à Cuenca en bus, pour découvrir que le progrès c'est formidable : l'eau s'est automatiquement arrêtée de couler. Dans la foulée, nouveau départ pour le magnifique parc national de Las Lojas (c'est ce qui est écrit dans les guides). Las, trente minutes après notre nouvelle arrivée sur place, des pluies diluviennes s'abattent sur nous. Demi-tour (bis). Dommage, le parc avait pourtant l'air très joli.

P1260808

Posté par 20Monde17 à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jours 193, 194, 195, 196, 197 et 198 : Riobamba.

 

Nous continuons notre descente de l'Equateur avec un arrêt à Riobamba. Cette ville de 156 000 habitants est une base idéale pour partir à l'assaut des deux géants qui l'entourent : Le Chimborazo (le plus haut volcan de pays, 6310 mètres) et El Altar (le cinquième pic d'Equateur), tous les deux recouverts de neige.

Notre séjour débute par une escapade dominicale au village de Guano, à 8 km de Riobamba. Nous tombons par hazard sur la fête annuelle, avant de nous rendre au parc aquatique Los Elenes, alimenté par des sources d'eau minérales. Au programme, toboggans et piscine à vague sous un froid de canard...

P1260209

Le meilleur moment de notre séjour : La courte ascension du Chimborazo, entre le premier et le second refuge, puis vers un petit lac (300 mètres de dénivelé, jusqu'à 5.100 mètres d'altitude). Seuls au monde, et le soufle court, nous découvrons un paysage magnifique. 

P1260280

Mais où est passée Irène ?

P1260301

P1260308

P1260343

P1260347

Au Mercado, la Merced, une vingtaine de marchandes de hornado, nous interpellent pour nous faire goûter leur cochon entier rôti. Délicieux.

P1260367

P1260370

Tous les taxis locaux arborent le drapeau et la cocarde francais.

P1260374

Mais, il s'agit en fait des couleurs de la ville (rouge et bleu) et du R de Riobamba.

P1260377

La ballade vers El Altar ne nous aménera pas au pied du volcan, nettement mois facile d'accès que le Chimboraza. Nous profiterons néanmoins durant un aprés-midi d'un splendide paysage de montagne.

P1260402

Aprés Riobamba, arrêt à Alausi pour une des attractions touristiques les plus touristiques du pays : el Nariz del Diablo (le nez du diable), un trajet en train à flanc de montagne.

P1260434

P1260455

P1260473

Roméo et Irène sur les traces de leur mère.

P1260429

Posté par 20Monde17 à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2018

Jours 186, 187, 188 et 189 et 190 et 191 : dans la jungle amazonienne.

Nous ne l'avions pas visité au Brésil, ni en Colombie, mais en Equateur, nous avons décidé de partir à la rencontre de la forêt amazonienne.

Durant quatre jours, nous avons séjourné dans le "Sacha Sisa Lodge", perché sur la falaise suplombant le rio Napo. Juan, le propriétaire des lieux, guide depuis vingt-cinq ans, nous a concocté un programme fabuleux, adapté à notre famille (baignade, randonnée dans la jungle, observation des oiseaux, visite d'un refuge pour animaux sauvages de la jungle maltraités, fabricaton de chicha - un alcool à base de Manioc -, dégustation d'ananas juteux dans la ferme de Gustavo, de chocolat tout juste récolté...)

P1250847

 Notre futur repas sera peut-être péché par Juan, qui parle couramment quechua, espagnol, anglais et francais.

P1250468

 Randonnée dans la jungle en empruntant notamment une tyrolienne faite maison.

P1250492

P1260055

P1250548

Dans la ferme de Gustavo, nous avons croisé des poulets nourris uniquement à l'ananas.

P1250510

Francis Cabrel...

P1260098

Un Crocrocro, un crocodile nous guette...

P1260112

Hugo, le gendre de Juan, risque sa vie pour récupérer un fruit en forme de concombre, le guava, qui possède une pulpe semblable à du coton, la partie que l’on mange, et de grosses graines noires, la partie que l’on crache.

P1250540

 Un perroquet tombé de son arbre.

P1250594

La vue sur la jungle depuis notre habitaton.

P1250618

Pocahontas.

P1250688

Négociation du prix des bananes.

P1250703

Pas si facile d'arracher un manioc. Johanne y parviendra aprés une bonne bataille.

P1250754

Délicieux gouter dans la jungle. on ramasse le cacao, on le laisse sécher, puis le faire fondre avec du sucre et on ajoute les bananes.

P1250784

P1250839

Les nids de termitte brulés font fuire les moustiques.

P1250825

Nous avons joué aux chercheurs d'or et nous en avons trouvé (de la poussière d'or).

P1260047

P1260054

 En résumé, l'Amazonie, c'était vraiment le pied

P1260032

P1250875

Posté par 20Monde17 à 17:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2018

Jours 181, 182, 183, 184 et 185 : Baños

 

Destination touristique particulièrement prisée en Equateur, Baños offre des termes d'eau chaude (ci-dessous), d'innombrables cascades et des acticvités à sensation. Le tout entouré de volcans, parmi lesquels le Tungurahua, toujours en activité.

P1250083

Le route des cascades, qui descend sur 60 km, permet d'en admirer une douzaine. La plus spectaculaire et la plus belle s'appelle le Pailon del Diablo (chaudron du diable). Une promenade inoubliable.

P1250197

P1250282

Autre halte, la cascade de la Manto de la Novia (manteau de la mariée), où nous avons pu emprunter un téléphérique vertigineux qui nous emmène au-dessus de la chute d'eau.

P1250324

P1250293

P1250325

Autre attraction de Baños, la Casa del Arbol. Ici, le visiteur peut se balancer à 2.600 mètres d'altitde, face au volcan Tungurahua, les pieds dans le vide. Sensations fortes garanties. 

P1250375

P1250426

Et maintenant, direction la jungle amazonienne.

P1250435  

 

Posté par 20Monde17 à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2017

Jours 177, 178, 179, 180 et 181 : La boucle de Quilotoa (Latacunga, Quilotoa, Chugchilan, Sigchos, Insinlivi, Latacunga)

 

Après Quito, nous voici dans la ville de Latacunga, au bord de la Panaméricaine. Nous n'y restrerons qu'une nuit car notre véritable destination, c'est Quilotoa, à deux heures en bus.

Célèbre pour son lac couleur émeraude, ce volcan culmine à 3.914 m. Toujours actif, sa dernière éruption date de 1859.

P1240728

La descente dans le cratère du volcan, 400 mètres plus bas, permet d'effectuer un petit tour de kayak. S'ensuivra une montée bien abrupte sur 1,7 km.

P1240751

P1240787

Les nuages volent bas le long de la cordillère des andes.

P1240687

P1240693

Après Quilotoa, nous avons choisi de silloner les alentours et d'effectuer une boucle sur trois jours en traversant plusieurs villages. 

Comme ici à Insivili, où le lama mâle raffole du sel...

P1240907

P1240913

Lors de la randonnée de Sigchos à Insinlivi, nous nous sommes égarés une fois, il a plu, nous avons grimpé dans la gadoue glissante, des chiens nous ont aboyés dessus, nous avons fini dans le brouillard (où dans les nuages), et le tout avec un Roméo qui n'a jamais cessé de parler. Pour finir, nous sommes arriver à l'hostel juste avant la tombée de la nuit. Là un feux de bois, un douche chaude et un délicieux repas nous attendaient. Que du bonheur.

P1240936

P1250006

P1240862

P1240870

P1240887

Le paisible village d'Insinvili est niché au coeur des montagnes verdoyantes.P1240980

P1250052

P1250009

 

 

 

Posté par 20Monde17 à 22:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]