Destination à la mode pour ses plages magnifiques et ses dunes, très prisée des kite-surfeurs, Jericoacoara (aussi appelée Jeri, mais nous on préfère Jericoacoara - ce qui signifie le crocodile qui dort -) nous a charmés. Les pieds dans le sable en permanence (il n'y a pas de route), sous une chaleur écrasante de 9 h à 14 h 30, nous sommes restés neuf nuits en mode farniente dans le village.

P1180010

P1180372

P1170973

Au programme, outre la plage : une balade en buggy à la journée (avec descente des dunes presque à la perpendiculaire et traversée de la rivière sur un radeau), une journée au bord d'un lac d'eau pluviale - allongés dans des hamacs les fesses dans l'eau - ou encore, une randonnée le long de la côte.

P1180061

 

P1170904

 

Lors de la balade en buggy, nous nous sommes arrêtés au milieu des dunes, au bord d'un autre lac d'eau douce. L'occasion, pour le père et le fils, de descendre un rapide toboggan. Un grand bonheur.

 

P1180285

P1180156

Tous les soirs, sur les coups de 17 h, des dizaines de touristes (on l'a fait nous aussi) escaladent la dune surplombant la plage principale de Jericoacoara, pour admirer le majestueux coucher de soleil, avant de l'applaudir (ça, nous ne l'avons pas fait). 

P1180002

P1180049

P1170793

Le plus spectaculaire de nos couchers de soleil à Jericoacoara a eu lieu le 21 août : ce jour-là, la lune nous a offert une éclipse solaire partielle. Un spectacle grandiose et inoubliable.

P1180322

Après l'école à Lençois, Roméo a eu droit à un cours particulier dans une boulangerie, tout un après-midi, avec Pierre, notre logeur qui est aussi le boulanger de Jericoacoara.

P1180410