Nous continuons notre descente de l'Equateur avec un arrêt à Riobamba. Cette ville de 156 000 habitants est une base idéale pour partir à l'assaut des deux géants qui l'entourent : Le Chimborazo (le plus haut volcan de pays, 6310 mètres) et El Altar (le cinquième pic d'Equateur), tous les deux recouverts de neige.

Notre séjour débute par une escapade dominicale au village de Guano, à 8 km de Riobamba. Nous tombons par hazard sur la fête annuelle, avant de nous rendre au parc aquatique Los Elenes, alimenté par des sources d'eau minérales. Au programme, toboggans et piscine à vague sous un froid de canard...

P1260209

Le meilleur moment de notre séjour : La courte ascension du Chimborazo, entre le premier et le second refuge, puis vers un petit lac (300 mètres de dénivelé, jusqu'à 5.100 mètres d'altitude). Seuls au monde, et le soufle court, nous découvrons un paysage magnifique. 

P1260280

Mais où est passée Irène ?

P1260301

P1260308

P1260343

P1260347

Au Mercado, la Merced, une vingtaine de marchandes de hornado, nous interpellent pour nous faire goûter leur cochon entier rôti. Délicieux.

P1260367

P1260370

Tous les taxis locaux arborent le drapeau et la cocarde francais.

P1260374

Mais, il s'agit en fait des couleurs de la ville (rouge et bleu) et du R de Riobamba.

P1260377

La ballade vers El Altar ne nous aménera pas au pied du volcan, nettement mois facile d'accès que le Chimboraza. Nous profiterons néanmoins durant un aprés-midi d'un splendide paysage de montagne.

P1260402

Aprés Riobamba, arrêt à Alausi pour une des attractions touristiques les plus touristiques du pays : el Nariz del Diablo (le nez du diable), un trajet en train à flanc de montagne.

P1260434

P1260455

P1260473

Roméo et Irène sur les traces de leur mère.

P1260429